Les papyvores

07 mai 2010

Là-haut, tout est calme, de Gerbrand Bakker (Virginie)

La_haut_tout_est_calmeDans le Waterland, une région de Hollande où tout semble plat et immobile, Helmer vit seul avec son père grabataire. Alors qu’il rêvait de poésie, il a été contraint de reprendre la ferme familiale. A 55 ans, Helmer est bloqué dans une vie qu’il n’a pas choisie, rythmée par les traites des vaches et les repas apportés à son père dans un silence glacial. De menus incidents lui font peu à peu prendre conscience qu’il est encore temps de prendre en main son destin. Un adolescent lui est confié pour quelques mois. Avec lui, Helmer regarde son quotidien avec distance. Tout en découvrant son histoire familiale, on suit son lent chemin vers la liberté. C’est un très beau livre.

Posté par papyvores à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 mai 2010

D'autres vies que la mienne, d'Emmanuel Carrère (Solange)

dautres_viesJe viens de finir ce livre que j'ai dévoré, bien que très triste, mais d'une belle écriture et surtout très fine étude psychologique. Un écrivain qui a voulu raconter à travers deux évènements très douloureux dont il a été témoin parce qu'il les a vécu le ressenti et les très beaux rapport humains autour de ces deux évènements (mort d'un enfant pour ses parents au moment du tsunami de 2003, et mort d'une jeune femme pour ses enfants et mari).

Dans un tout autre registre, grâce à Brigitte, j'avais pu emmener en voyage "Une année à la campagne" de Sue Hubbell, puisqu'on peut le  lire "en décousu", chaque chapitre étant distinct, mais cela m'a tellement donné la pêche de voir ce petit bout de femme se battre, survivre et surtout s'émerveiller de la beauté du monde autour d'elle et malgré sa solitude ose dire:"Vivre dans un monde où les réponses aux questions peuvent être si nombreuses et si valables, voilà ce qui me fait sortir du lit et enfiler mes bottes tous les matins" Je vais afficher en grand au dessus de mon lit cette phrase pour les matins de blues ! Alors je l'ai commandé en double exemplaire à Amazon !

Bon, j'ai mis le temps, mais je participe !

Solange

ile_de_batz__26_

Posté par papyvores à 18:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 janvier 2010

Les Déferlantes... Claude

gallayComme Brigitte, je découvre  sur les bonnes explications de Virginie, l'initiatrice de ce blog, comment cela fonctionne ! Et c'est pour cela que je veux pianoter aujourd'hui pour voir si cela fonctionne bien, même si je n'ai pas encore fini ce livre.

Je ne vais pas encore faire de commentaires sur un livre en particulier, car je suis pour l'instant plongée dans le livre écrit par Claudie Gallay, Les Déferlantes, et ne suis qu'au milieu de ce gros livre, je me sens à la Hague dans le Contentin, plutôt frigorifiée par le vent et la pluie (heureusement je suis en général sous ma couette quand cela m'arrive !!) et fais connaissance de femmes et hommes qui déroulent au fil des pages leurs vies. La narratrice nous fait rentrer avec beaucoup de "non dits" dans ces personnages, la relation qui se crée entre eux, bref  une vie de village, ou de quartiers, qui se  découvre souvent dans le café du coin. Je vous en dirai plus lorsque je l'aurai fini mais me suis attachée aux uns et aux autres et ai l'impression de les connaître.

Le père Noël m'a construit une tour Eiffel livresque sur ma table de nuit : "Le Sérieux des nuages" de Denis Baldwin-Beneich, La rivière et son secret de Zhu Xiao-Mei, Le vieux qui lisait des romans d'amour de Luis Sepulveda, Appelle-moi Brooklyn d'Eduardo Lago, L'année brouillard de Michelle Richmond, etc.

A bientôt donc, je mangerai vos commentaires avec autant de plaisir que j'ai mangé le merveilleux buffet du 7 janvier.

 

Posté par papyvores à 23:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 janvier 2010

Plongée dans l'inconnu... Brigitte

Plongée d'abord, dans l'aventure blog manigancée par Virginie...
Voyons si ce message parvient à quelqu'un dans l'océan internet. Mais j'ai l'impression, assez satisfaisante, d'avoir franchi quelques salles du labyrinthe.

le_mec_de_launeanneeParlons donc bouquins: grâce à Christine, j'ai passé un excellent moment avec Le mec de la tombe d'à côté (suédois) de Katarina Mazetti, il y a matière à sourire, et à réfléchir (le choc des cultures dans un couple) et à parier (comment cela va se terminer), puis à savourer Une année à la campagne (USA) de Sue Hubbel, une vraie attention à la nature, par une vraie biologiste, vraie soixante-huitarde,  humour et poésie; Bruno l'a accepté volontiers en repartant pour Lyon mercredi.

Posté par papyvores à 19:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]